le laser dermatologique

Laser dermatologique et épilation : pourquoi ? pour qui ?

Je l’avoue, mon titre ressemble à une mauvaise chanson de variété française. Marre du rasoir tous les deux jours et de l’épilateur toutes les trois semaines. L’épilation, on la veut « définitive », avec le laser dermatologique. Seulement voilà : est-ce que le laser est adapté à toutes les peaux ? Est-ce que ça fait mal ? Pour y voir plus clair, je suis allée interviewer une dermatologue vénérologue de Marseille, le Dr Anne Le Pillouer-Prost, et j’ai testé la méthode. Vous saurez tout sur ce laser, qui nous intrigue et nous fait de l’oeil !

Pourquoi ?

 

Quels sont les avantages de l’épilation au laser ?

 

Selon les zones à épiler, il faut plus ou moins de séances pour venir à bout des poils. Après chaque séance, les poils ne repoussent qu’au bout d’un mois et demi et la repousse diminue vraiment, jusqu’à ce qu’elle n’existe quasi plus.

En plus de ralentir cette repousse jusqu’à la freiner complètement, on traite aussi les poils incarnés. Fini de passer tout son samedi matin dans sa douche, à se gommer la peau avant l’épilation, ici on sait que le poil sortira sans problème ou ne sortira jamais !

A savoir qu’il n’a pas pour unique utilisation l’esthétique, mais il peut aussi être indiqué pour des cas médicaux particuliers, où les repoussent peuvent être un problème, notamment chez les personnes qui ont de graves infections dues au poils incarnés – pardon pour ce moment glamour – ou même l’hyperpilosité au niveau du visage chez les femmes, par exemple.

Le laser dermatologique ou la lumière en institut ?

 

Le laser dermatologique est certes plus cher que la lumière pulsée qu’on peut voir en institut mais l’efficacité n’est pas comparable, le laser allant plus loin, et étant plus intense.

En institut, on ne pourra traiter que les peaux claires, alors que dans un centre dermato spécialisé, il y a des solutions pour tout le monde.

Pour qui ?

 

Pour qu’une épilation ait le maximum de chances de fonctionner, il faut un bon système hormonal, et une vraie différence entre la couleur de la peau et la couleur du poil. Par exemple, une peau blanche avec un poil très noir pourra avoir de meilleurs résultats qu’une peau mate avec des poils clairs.

La candidate idéale est la trentenaire, blanche à poils noirs, qui n’a pas de problème hormonal. Mais contrairement aux idées reçues, le laser dermatologique n’est pas réservé qu’aux « blanches ». Il existe maintenant (enfin!) des appareil qui permettent d’épiler aussi toutes les peaux, de la plus blanche à la plus foncée, et aussi tous les poils, même les clairs.

« Dans notre cabinet, nous avons plusieurs appareils, qui peuvent même traiter les poils plus clairs ou encore les peaux foncées », nous explique le Dr Prost, chose qu’on ne trouve pas en institut.

« Les zones qui donnent les meilleurs résultats sont les aisselles, le maillot et les demi-jambes » ajoute-t-elle.

Mon expérience

 

La première consultation

 

Avant tout, j’ai eu une consultation d’information avec le Dr Prost, qui s’est assuré que je n’avais pas de problème hormonaux, et qui a analysé si ma pilosité était « à problème » (sachant que je suis d’origine portugaise, la pilosité est toujours un problème chez moi ^^) ainsi que la différence de couleur entre le poil (très noir donc chez moi !) et la peau, afin de savoir avec quel appareil serait faite l’épilation.

Douleur et déroulement des séances

 

Toutes les séances de laser dermatologique se font par la douce Myriam que j’aime d’amour (bon ici et juste ici, je ne serai pas objective, mais l’assistante du docteur est un vrai bonbon, qui a 15 ans de métier, et donc une compétence et une empathie incroyable).

Ma première séance de laser dermatologique ne se fait pas sans douleur, il faut l’avouer. L’appréhension est là, et ça n’aide pas. Myriam me prête des lunettes de protection et applique un gel qui ressemble au gel des échographies chez le gynéco.

Ensuite c’est parti, elle dégaine le laser et là ça ne rigole plus. La douleur est comparable à un élastique qu’on étirerait fort avant de vous frapper avec. Je vous rassure, cette douleur n’est présente qu’à la première séance. Après, ça s’atténue. Déjà, parce qu’il y a BEAUCOUP moins de poils, et aussi parce qu’au fur et à mesure, les machines sont adaptées et ne sont plus les mêmes selon la couleur du poil, qui devient plus clair.

Et ce que je vous ai décrit ici, concernait mon maillot (on se dit tout !).

Quand Myriam me fait ma première séance de laser au niveau des aisselles, la douleur n’a rien à voir. Non, ça n’est pas aussi agréable qu’une gloutonnerie dégustation de pancakes au Nutella, mais ce n’est pas plus douloureux qu’une épilation lambda. Je viens de faire ma deuxième séance des aisselles, et il n’y a déjà presque plus de poils. Je REVIS !

Le prix

 

C’est très variable en fonction des zones à traiter. Pour vous donner une idée, j’ai payé 190€ les premières séances pour le maillot puis 150€ quand il y avait moins de poils. Et pour les aisselles, je paye 95€ la séance.

C’est un budget mais j’ai une indication médicale qui « m’oblige » à le faire, et puis c’est un vrai plaisir de ne plus avoir à se soucier de ses poils tous les jours !

Le cabinet

 

Si vous voulez plus d’informations sur ce cabinet, il se trouve dans l’immeuble Le Grand Prado, 1er étage, 20 bis Allées Turcat Mery 13008 MARSEILLE Tél. : 04.91.60.19.45. Je précise que je n’ai pas été payée pour faire cet article et que je n’ai pas de partenariat avec ce cabinet.

J’espère que cet article vous aura aidé à en savoir plus sur l’épilation au laser 🙂

Bisous bisous 

guide

Laisser un commentaire

3 comments on “Laser dermatologique et épilation : pourquoi ? pour qui ?

  1. mm
    9 mars 2016 at 11 h 41 min

    Merci Sylvie pour ton gentil message 🙂
    Je suis contente si j’ai pu apaiser un peu ta crainte. Bon courage si tu passes le cap, tu vas voir, ça change la vie ! Bisous

  2. 5 mars 2016 at 9 h 04 min

    super article sur l’épilation au laser, depuis quelques temps j’envisage de le faire mais j’avais très peur, et tu as réussi à m’enlever cette appréhension, tu as donné une explication très positive, donc je vais prendre rendez vous.
    merci .
    je suis très fan de ce blog!