makeup contouring la base

Makeup contouring et bronzing : visage affiné et teint hâlé

Si toi aussi, tu as déjà appliqué une poudre bronzante pour avoir un teint hâlé lève la main. Aujourd’hui, on nous parle de makeup contouring et de bronzing à tout va. C’est simple, l’un sculpte le visage tandis que l’autre le bronze. Comment bien réaliser ces techniques et quelles sont les différences entre les deux ? C’est ce que nous allons voir en vidéo !

 

Le Makeup Contouring

J’avais déjà écrit un article sur le contouring, pour expliquer son utilité et sa technique en détail. Aujourd’hui, la vidéo s’impose, pour analyser les différences avec le bronzing et voir en live, comment on manie les pinceaux pour affiner ses joues, son double menton ou encore son nez.

  • La poudre que l’on utilise doit être marron, sans sous-tons orangers. On veut créer une ombre, et ça n’est possible qu’avec une couleur qui ressemblera à une ombre, on n’a jamais vu d’ombre orange !

  • On peut aussi utiliser une texture crème, la poudre n’est pas obligatoire mais peut-être plus facile à fondre quand on n’a pas l’habitude.

 

 

 

Le Makeup Bronzing

 

C’est le fameux « effet bonne mine » qu’on a toutes recherché, quand on se placardait de poudre bronzante sur tout le visage, dans notre période ados. On ne va pas appliquer la poudre bronzante au même endroit qu’on a placé notre poudre pour le contouring.

 

  • La poudre doit tirer vers l’oranger, ou même vers le rouge, pour simuler au maximum un petit coup de soleil (le but n’étant pas de sortir comme une tomate, on y va mollo !).

  • On applique le bronzer aux endroits où le soleil nous apporte de la couleur quand on s’expose : sur les joues, le nez, et certaines parties du front.

 

 

Et l’highlighter dans tout ça ?

 

Si vous êtes une fan d’Instagram, l’highlighter n’a plus de secret pour vous ! Pour les autres, il s’agit d’une poudre ou d’un liquide irisé, qui accroche la lumière.

On aime l’utiliser en complément du contouring, pour donner un glow (ou un maquillage lumineux). Mais ça marche aussi en complément du bronzing.

L’idéal est d’en appliquer sur l’ossature des joues, sur l’arc de cupidon, sur l’arrête du nez, et sur certaines zones du front (voir dans la vidéo).

On peut réaliser un makeup contouring + bronzing + highlighting sans problème. Les trois s’emboitent à la perfection. Je peux comprendre que pour certaines, ça peut paraitre chargé, mais si le tout est bien estompé, le résultat peut être vraiment joli !

 

 

La vidéo

 

En général, je réalise un léger bronzing + highlighting, surtout en ces périodes estivales. Et vous, avez-vous déjà testé une ou plusieurs de ces techniques ? J’espère vous avoir appris quelques petites astuces !

Bisous Bisous

 

 

 

SoniaC-signature

 

 

 

 

 

guide

Laisser un commentaire