le smoky eyes en images

Smoky eyes : ma méthode facile

Incontournable pour nos soirées « saturday night fever« , le pantalon patte d’eph en moins, le smoky eyes n’est pas ce qu’il y a de plus simple à réaliser en maquillage. Pas de panique, en appliquant quelques règles essentielles, TOUT LE MONDE peut s’en sortir ! L’idéal est de se maquiller les yeux avant de se faire le teint, pour éviter qu’il y ait des chutes qui tombent sur notre fond de teint, ou pire, sur le contouring qui vient de nous prendre trois heures !

 

Le plus important : la base

 

la base pour le smoky

 

On entre dans le vif du sujet en appliquant une base. Ma chouchou : celle de la marque Too Faced. Il y a une vraie différence si on en applique une ou si on fait l’impasse. Non seulement pour la tenue, mais aussi et surtout pour la facilité d’estomper.

Honnêtement, le secret est ici ! L’estompage est inratable si la paupière est bien préparée.

 

Colorier sa paupière mobile

 

le crayon noir

 

Grossièrement, on colorie sa paupière avec du crayon noir. Cela permettra aux fards foncés de bien ressortir.

Le fard noir, ou la moitié du smoky eyes

 

estomper le crayon

 

On applique le fard noir sur toute la paupière mobile en débordant légèrement dans le creux de paupière qu’on estompe.

 

Un peu de couleur

 

smoky eyes marron

 

Avec un autre fard, on vient creuser le creux un peu plus, et on fond bien les deux couleurs ensemble. Jusqu’ici, rien de sorcier, avec n’importe pinceau estompeur, on est au top !

On fonce le coin externe

 

du marron pour smoky

 

Pour donner un peu plus de profondeur, on fonce le coin externe de l’oeil soit avec du noir soit avec une autre couleur très sombre. Ici, j’ai choisi un genre de violet très foncé que j’ai beaucoup estompé.

Le crayon dans la muqueuse

 

smoky foncé par violet

 

Le crayon noir façon années 90, c’est vraiment terminé et si on ose l’appliquer en dehors d’un smoky, on se fait arrêter par la make-up police (ça devrait exister non ?). Mais vraiment, dans un smoky eyes, il est indispensable. L’idée est d’avoir un regard fumé. On en applique aussi dans la muqueuse supérieure pour des cils plus fournis.

 

Le liner

eye liner indispensable

 

On peut se passer d’eye-liner pour un smoky, si on travaille vraiment bien le dégradé de couleurs. Mais en général, on aime bien qu’il soit là pour souligner le regard.

Le dessous de l’oeil

 

fard sous muqueuse

 

Avec un petit pinceau fin, on applique du fard à paupière (plus facile à estomper qu’un crayon) en dessous de la muqueuse inférieure. On aime retrouver les mêmes couleurs que sur la paupière mobile.

 

On apporte de la lumière

 

des fards à paupières clairs

 

Dans le coin interne de l’oeil et sous la queue du sourcil, on vient apporter de la lumière avec un fard clair.

 

Le maquillage des sourcils

 

se maquiller les sourcils

 

Surtout, il ne faut pas négliger de se maquiller les sourcils, même si comme les miens, ils ne sont pas épilés. Je préfère les sourcils fournis, à la Cara Delevingne, pour un regard vraiment profond.

Le mascara

 

avant dernière étape du smoky

 

On choisit un mascara volume XXL pour parfaire son smoky.

 

 

Voilà ce que ça donne une fois terminé. Mieux vaut appliquer un rouge à lèvres nude, pour un résultat plus harmonieux. Mais avec une belle bouche bordeaux ou prune, ça marche aussi !

 

le résultat du smoky eyes
guide

Laisser un commentaire

3 comments on “Smoky eyes : ma méthode facile

  1. 11 mars 2016 at 12 h 05 min

    très beau maquillage ma belle ! <3

    • mm
      11 mars 2016 at 12 h 39 min

      Merci beaucoup Audrey ! 🙂